Accueil

À propos

Nous joindre

Nouvelles

Villa James : des questions demeurent à Percé

12 mars 2024
Un reportage de Thierry Haroun

La fin du programme des Espaces bleus annoncée tout récemment par Québec n’est pas sans laisser des questions en suspens quant au sort réservé à la Villa James de Percé.

C’est avec consternation que le milieu culturel et patrimonial de la province a reçu la nouvelle du gouvernement du Québec qui a mis fin abruptement à ce programme en raison des coûts qui ont pris l’ascenseur de manière fulgurante. Seul prix de consolation, les 4 seuls projets des 18 ambitionnés au départ, qui avaient été mis en branle, seront toutefois complétés, dont celui de la Villa James de Percé qui, au final, aura engendré une ardoise de plus de 25 M$.

La mairesse, Cathy Poirier, avisé par Québec la veille de l’annonce avoue avoir été « estomaquée » par la décision en admettant toutefois que ce qui compte pour l’heure, c’est la suite, une fois les travaux complétés cet été. Des questions importantes demeurent : qui reprendra le bâtiment et qu’en sera sa vocation? On peut entendre Mme Poirier.

De son côté, le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec recommande que les projets en cours à Percé, en Abitibi-Témiscamingue et dans Charlevoix conservent une vocation culturelle. Pour ce faire, le Réseau invite le ministère à travailler en concertation avec l’ensemble du milieu et les Conseils régionaux de la culture afin d’identifier des vocations cohérentes en complémentarité avec les institutions de l’écosystème en place. Le Réseau souhaite aussi que ces initiatives soient viables à long terme et que le ministère les soutienne par un financement récurrent.

Patrimoine Gaspésie croit, pour sa part, que la Villa James devrait servir à la fois de lieu de création pour les artistes, mais aussi de lieu de diffusion axé sur la mise en valeur du patrimoine artistique de Percé et de la Gaspésie. Enfin, lors de la séance publique de la Ville, un citoyen a souhaité qu’un espace soit consacré au Musée le Chafaud de Percé ce à quoi la mairesse a assuré que cette idée sera considérée.

Écouter le reportage complet :

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Le CLSC comme point d’accès principal

Le CLSC comme point d’accès principal

Le rôle des CLSC sera bonifié au cours des prochains mois afin qu'ils deviennent le point d'accès principal aux soins et aux services pour les personnes aînées. C’est qu’a confirmé la ...