Accueil

À propos

Nous joindre

Nouvelles

Nutrition : prévention et changements climatiques

8 avril 2024
Un reportage de Thierry Haroun

Si le mois de mars était le mois de la nutrition, il n’est jamais trop tard de traiter de ce sujet sous plusieurs angles, comme la prévention des maladies et les changements climatiques. C’est ce qu’a fait Bleu FM en compagnie de deux expertes, soit les nutrionnistes de la direction régionale de la Santé publique Gaspésie-les-Îles, Frédérike Audet et de Éloïse Bourdon.

« Trouver un équilibre naturel à votre alimentation » est le thème qui coiffe cette année le mois de la nutrition. Nous avons soumis à la réflexion de nos deux experts des questions traitant des éléments clés d’une alimentation équilibrée, ses obstacles, comment réduire les coûts et ainsi de suite. Plus concrètement, on apprend que dans notre région 50% de la population comble les critères du guide alimentaire national lequel recommande de consommer sur une base quotidienne cinq portions de fruits et légumes. Si on suit cette recommandation, cela ne peut être que bénéfique pour la personne, d’autant qu’on peut prévenir des complications sur le plan de la santé, rappelle Frédérike Audet.

L’inflation étant ce qu’elle est, des trucs pour réduire les frais sont aussi variés que suivre avec attention les circulaires et les spéciaux, consommer des fruits et légumes de saison, surgelés et conserves sont aussi recommandés tout comme simplement prendre le temps de cuisiner, ajoute Mme Audet

Elle admet toutefois que pour ce faire, une bonne organisation est de mise.

Sur un autre angle, Éloïse Bourdon, tient à dire que nutrition et changements climatiques ne sont pas étrangers l’un de l’autre et donc ce que nous consommons n’est pas sans impacts.

Nos deux expertes recommandent enfin que les cuisines collectives jouent un rôle important en matière de nutrition dans nos collectivités.

Écouter le reportage complet :

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Le CLSC comme point d’accès principal

Le CLSC comme point d’accès principal

Le rôle des CLSC sera bonifié au cours des prochains mois afin qu'ils deviennent le point d'accès principal aux soins et aux services pour les personnes aînées. C’est qu’a confirmé la ...