Accueil

À propos

Nous joindre

Nouvelles

Enquête municipale : confessions d’un fonctionnaire

1 mars 2024
Un reportage de Thierry Haroun

La démission récente de la mairesse de Gatineau, France Bélisle, un cas qui s’ajoute aux centaines d’autres élus depuis deux ans en plus des nombreux cas d’élus jugés inaptes à siéger ici comme ailleurs, nous pousse à la réflexion, à savoir où se trouve le véritable problème. Une source crédible s’est confiée à notre journaliste pour tenter d’y voir plus clair.

C’est à notre requête que notre source, un fonctionnaire de l’État québécois bien au fait du monde municipal, a accepté, dans la mesure où nous protégeons son anonymat, de réfléchir sur ce problème devenu un véritable psychodrame sur la place publique depuis quelque temps tout en proposant des recommandations pour mieux avancer. Pourquoi donc ces 800 démissions d’élus depuis 2021 et la multiplication de cas dérogeant au code d’éthique et de déontologie ? Comment se fait-il que tel ou tel élu soit jugé inapte à siéger ? Comment se fait-il que tel élu craque sous la pression, qu’un autre ne semble pas avoir bien saisi son rôle ? Des questions que nous avons soumises à l’examen de notre source qui d’emblée avance que nombreux sont celles et ceux qui se lancent dans l’aventure municipale sans en connaître les tenants et aboutissants, ce qui explique déjà en partie le problème.

« Les gens au départ, soumet notre source, sont animés par le désir de vouloir changer les choses. Il n’y a rien de plus humain que ça, mais une fois élu ce n’est que là qu’ils apprennent ce que mange une municipalité en hiver. Il y a des gens qui se lancent en politique sans avoir mis les pieds dans une salle de conseil », avance notre informateur.

Plus notre conversation avance plus il est évident que le problème se trouve en amont. Notre source en veut encore pour preuve le fait que la formation en « Éthique et Déontologie » offerte aux nouveaux élus est une bonne chose en soi. D’autant qu’elle est obligatoire et que, contrairement à une autre époque, elle est obligatoire à chaque nouveau mandat. Cela dit, cette formation est incomplète en ce sens, dit notre informateur, qu’il manque tout le volet touchant le rôle et les responsabilités de l’élu dans le cadre de cette formation obligatoire, comme le rôle du maire, du conseiller, le rôle d’un conseil municipal, le rôle de l’appareil administratif, etc.

Dans les faits, ce volet « Rôles et Responsabilités » n’est offert que sur demande par le Conseil municipal via une résolution, dans le cadre d’une formation spécifique sur la gestion municipale, décline notre source, alors qu’elle devrait être obligatoire et être intégrée à la formation en « Éthique et Déontologie », recommande notre fonctionnaire.

Réflexion faite, dit notre source, « c’est comme si on disait à quelqu’un : je te donne un permis de conduire, mais sachant que tu n’as jamais conduit de ta vie. Tu vas apprendre en conduisant. Mais tu vas frapper des écueils », donne en exemple notre source qui constate du même souffle que la gestion municipale n’est pas enseignée au Cégep, par exemple. Ce type de formation est donnée par les associations municipales aux élus, mais pas aux candidats potentiels, constate notre source.

Autre recommandation de notre source étant celle que des citoyens qui souhaitent se porter candidats puissent avoir accès à une formation web à un an des élections municipales, histoire de mieux se préparer à l’aventure et d’être à même de juger si ce travail lui conviendrait. Le problème, confie notre source, réside dans la méconnaissance de ce métier, d’où l’importance d’y travailler en amont. Enfin, notre fonctionnaire, admet que les réseaux sociaux sont assurément nuisibles à la vie politique, rien pour aider à la rétention des élus.

Écouter le reportage complet :

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Le CLSC comme point d’accès principal

Le CLSC comme point d’accès principal

Le rôle des CLSC sera bonifié au cours des prochains mois afin qu'ils deviennent le point d'accès principal aux soins et aux services pour les personnes aînées. C’est qu’a confirmé la ...
Réélection du Comité exécutif de l’UMQ

Réélection du Comité exécutif de l’UMQ

Lors de la rencontre du conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), qui s’est tenue en marge des Assises annuelles, les membres ont réélu le maire de ...