Accueil

À propos

Nous joindre

Nouvelles

Des infirmières d’Afrique débarquent en Gaspésie

20 octobre 2023
Un reportage de Thierry Haroun

Des dizaines d’infirmières et infirmiers en provenance de la Côte d’Ivoire et du Congo arrivent ce dimanche en Gaspésie.

Le réseau de la santé en Gaspésie accueille à bras ouverts depuis l’automne 2022 des cohortes d’infirmiers et infirmières venus d’Afrique pour pourvoir les nombreux postes disponibles dans ce secteur. Ainsi, une toute nouvelle cohorte de 39 personnes en provenance de la Côte d’Ivoire et du Congo arriveront ce dimanche dans notre région. La semaine prochaine sera une semaine consacrée à leur intégration avec à la clé des rencontres de toutes sortes, précise André Vézina, directeur des Ressources humaines au CISSS de la Gaspésie.

Ces nouveaux candidats s’installent donc dans la région avec leur famille et seront répartit à travers la péninsule, soit 10 en Haute-Gaspésie, 10 dans la MRC de la Côte-de-Gaspé, 10 dans la MRC du Rocher-Percé et neuf dans la Baie-des-Chaleurs. Chaque personne va profiter d’une mise à niveau en soins infirmiers qui dure de 9 à 12 mois, selon le bagage de la personne. Bonne nouvelle par ailleurs, côté logement c’est réglé, assure M. Vézina.

En clair, les personnes sont candidates à l’exercice de la profession d’infirmière en attendant de passer l’examen de l’Ordre des infirmiers et d’infirmières du Québec. Rappelons qu’à l’automne 2022, le CISSS a accueilli une première cohorte de 37 candidats en provenance de l’Algérie, de la Tunisie, du Maroc et du Cameroun. Ces derniers vont prochainement obtenir leur diplôme à la suite de la réussite de la formation. Ils pourront donc intégrer les rangs du CISSS à temps plein.

Écouter le reportage complet :

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Le CLSC comme point d’accès principal

Le CLSC comme point d’accès principal

Le rôle des CLSC sera bonifié au cours des prochains mois afin qu'ils deviennent le point d'accès principal aux soins et aux services pour les personnes aînées. C’est qu’a confirmé la ...